Calculer la hauteur d'une tour.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Léon1789 le Ven 28 Sep - 21:14

Dlzlogic a écrit:Je te rappelle que les tirages "aléatoires" ultra-rapides avec les logiciels type [que tu connais] sont douteux lorsqu'il s'appliquent à des tableaux, appelés pompeusement "matrice". J'en ai déjà souvent parlé, mais je n'ai pas eu droit à des simulation, juste à des affirmations : "c'est pas vrai !".  
Dattier ! Traduction STP !!!

tu inventes vraiment n'importe quel prétexte, c'est hallucinant...  c'est même pas compréhensible What a Face Je me demande si tu es alcoolique ou sous médicaments ... ou bien tu utilises un logiciel générateur de phrases aléatoires contenant des termes mathématiques...  

Dlzlogic a écrit:T'es vraiment un rigolo.

amusant, quand on voit que tu ne maîtrises aucune notion de la théorie... Tu ne te sens pas idiot ??


pour l'instant, tu es incapable d'écrire en français correct un énoncé mathématique correct. Alors comme tu dis si bien :
<< Ce n'est jamais une bonne chose de prendre les autres pour des imbéciles,
surtout quand on n'a aucun autre argument que "moi, je me proclame spécialiste, donc je sais". >>

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Dlzlogic le Ven 28 Sep - 22:00

Bon, je vais détailler le point concernant les générateurs de nombres aléatoires.
La première fois que ce sujet a été évoqué pour moi, c'est lors de la simulation faite par Le-Jeu (que je salue, s'il passe par là). Il est l'un des rares qui ne croyais pas ce que je disais mais a eu l'honnêteté de faire le test. Ce test a été parfaitement positif. Là dessus est arrivé Nuage avec un générateur "parfait". J'ai trouvé le principe de ce générateur. C'est un attrape-nigaud, mais je l'ai toujours dans ma machine, donc tous les test sont possibles.
Peu de temps après, à l'occasion de discussions, il y a eu des simulations qui ne me paraissaient pas très catholiques. J'ai installé le logiciel concerné, j'en ai parlé et expliqué ce constat. Aucune réaction, même pas "tu dis n'importe quoi".

Un peu plus tard, j'ai demandé comment évaluer la qualité d'un générateur de nombres aléatoires. Là, silence complet.

Toit ceci n'est en aucun cas une diversion, c'est le fond du problème. Pour faire simple : Quoi fait quoi ? comment faut-il faire pour le faire ? comment savoir si c'est bon ?".
J'essaye de répondre à ces trois questions, toi, tu te contentes de dire, en bloc, "c'est pas vrai". Bonjour la rigueur mathématique.

avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Léon1789 le Sam 29 Sep - 8:30

D'une part, tu donnes encore une fois l'impression de mépriser toutes remarques, toutes les explications, qu'on te fait.
D'autre part, ton blabla sur des sujets annexes ne m'intéresse pas. Je n'ai aucune confiance en ta façon de relater les faits, car je sais que tu les déformes (volontairement ou pas, peu importe).

Tu as dit
soit µ la moyenne arithmétique des nombres issus des résultats et soit £ l'écart moyen quadratique, on dit aussi "écart-type". Si on trace un graphique la "répartition" des écarts à la moyenne µ, alors on obtient une courbe en cloche appelée "courbe de Gauss".
d'une part, tu prends soin de spécifier la moyenne et l'écart-type avant de parler de la loi normale correspondante. Cela confirme donc qu'on ne parle pas de LA seule et unique loi normale (comme tu le claironnes), mais LA loi normale d'espérance µ et d'écart-type £ (comme tu l'as fait). Tu n'arrives même pas à analyser ce que tu fais. C'est aussi pour cela que tu n'arrives pas à préciser clairement les théorèmes que tu veux illustrer avec tes exemples du monde réel.

Tu as dit
les courbes obtenues sont superposables à une mise à l'échelle près.
oui, comme tous les rectangles sont superposables à une mise à l'échelle près. Ce n'est pas pour autant que l'on dit qu'il existe un seul rectangle. C'est de la logique élémentaire.

Enfin, je t'ai donné un exemple simple (une série de réels entre 0 et 100) qui montre que toutes les courbes obtenues ne suivent pas une loi normale.
http://dattier.yoo7.com/t505p25-calculer-la-hauteur-d-une-tour#5400

Je t'ai invité à réfléchir sur les hypothèses de tes expériences pour que la courbe produite soit effectivement une gaussienne (genre TCL simplifié... TCL dont tu connais le nom depuis peu... pour un spécialiste, ça fait rire  cheers ). Tu as dévié sur les générateurs de nombres aléatoires...

Bref, tu mélanges tous les sujets, toutes les notions de probabilité, tu déformes et généralises les théorèmes (ils en deviennent trivialement absurdes) et ce que disent les gens, voire tu méprises leurs explications (argumentées, avec exemples, etc). Il est encore et toujours impossible d'avoir une discussion sérieuse avec toi.

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Dlzlogic le Sam 29 Sep - 12:10

Bonjour,
Bof, ta liste ne semble pas avoir une répartition dite normale. Comme je ne suis pas devin, je ne sais pas d'où elle vient, comment elle a été faite etc.

Léon a écrit:d'une part, tu prends soin de spécifier la moyenne et l'écart-type avant de parler de la loi normale correspondante. Cela confirme donc qu'on ne parle pas de LA seule et unique loi normale (comme tu le claironnes), mais LA loi normale d'espérance µ et d'écart-type £ (comme tu l'as fait). Tu n'arrives même pas à analyser ce que tu fais. C'est aussi pour cela que tu n'arrives pas à préciser clairement les théorèmes que tu veux illustrer avec tes exemples du monde réel.
Bon, je reprends.
Dans le monde réel observable et dans le domaine des probabilités, il y a une loi qui se manifeste par l'observation.
Il y a environ deux siècles elle a été modélisée par la fonction dite de Gauss.
Lorsqu'on fait une expérience, c'est à dire un ensemble d'observations ou de mesures suivant la même procédure, avec le même protocole, ou dit aussi "de même loi", pour toutes les observations, on obtient une liste de valeurs.
Que faire avec cette liste ? quoi d'autre que d'en calculer des moyennes. On choisi la moyenne arithmétique que l'on appelle µ et la moyenne quadratique que l'on appelle £.
On n'a pas encore parlé de loi normale.
On reporte sur un graphique ces résultats, le plus souvent sous forme d'histogramme.
On refait cela dans différents contexte, domaines etc. Et tu remarques avec un certain étonnement, moi je le sais parce qu'on me l'a appris, que tous ces graphiques ont la même forme et que par un changement d'échelle ils sont superposables. Alors, tu te renseignes parce que tu as l'esprit curieux et scientifique, et on t'explique que c'est la courbe de Gauss, représentative de la loi normale.

J'ai parlé des générateurs de nombre aléatoires, puisque c'est le moyen actuel utilisé pour faire des simulations. C'est simple si on les utilise tels-quels sans chercher à démontrer quelque-chose. On peut trouver sur le net des tas de listes qui pourraient être utilisées de la même façon, ou trouver des formules compliquées comme l'usure de lampes électriques. Ce n'était en aucun cas une diversion.
Tu sais, jusqu'à une époque, on n'admettait pas la loi de l'attraction universelle. La loi normale est connue de ceux qui font de la mesure et d'autres spécialités, mais pas des mathématiciens. Que veux-tu que j'y fasse ? Moi je sais ce que je peux faire : en parler, encore en parler. Toi, grand mathématicien, tu préfères dire : "C'est pas vrai", sans aucune argumentation. Chacun ses méthodes.
avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Léon1789 le Sam 29 Sep - 12:16

D'une part, tu montres encore une fois l'image de celui qui méprise ceux qui en savent plus que toi, toutes leurs remarques, toutes leurs explications, en réduisant leurs propos à une expression rapportée de manière ridicule.

D'autre part, des universitaires m'ont nommé mathématicien (au regard de mes qualifications), tu t'es auto-proclamé spécialiste en proba (bien que tu n'as aucune qualification en mathématique). Tu ne vois pas une différence quelque part ? un peu de modestie de ta part ne serait pas un luxe.

Dlzlogic a écrit: ta liste ne semble pas avoir une répartition dite normale . Comme je ne suis pas devin, je ne sais pas d'où elle vient, comment elle a été faite etc.
comme je te l'ai dit, elle est construite avec une fonction rand(0..100). Et comment expliques-tu que la répartition ne soit pas normale ? ne parle pas de triche, faute, mauvaise conception, etc. Sois scientifique : il y a face à toi une fonction bien réelle qui produit des nombres sans suivre la loi normale. Alors comment expliques-tu cela ?

Dlzlogic a écrit: un ensemble d'observations ou de mesures suivant la même procédure, avec le même protocole, ou dit aussi "de même loi", pour toutes les observations, on obtient une liste de valeurs.
Que faire avec cette liste ? quoi d'autre que d'en calculer des moyennes. On choisi la moyenne arithmétique que l'on appelle µ et la moyenne quadratique que l'on appelle £.

On reporte sur un graphique ces résultats,
quels résultats : les mesures observées ? les moyennes ? ...des écarts ? Sois précis ! ...être dans le flou, c'est plus fort que toi...

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Dlzlogic le Sam 29 Sep - 13:19

Ta mauvaise foi est admirable.
La méthode habituellement utilisée et que tu connais parfaitement bien, consiste a créer des classes. Dès le lycée, voire le collège, on apprend aux élèves le terme de quantile. C'est à dire, on prend une unité quelconque, par exemple l'écart-type, l'écart probable etc. et on constitue des classes. On réparti les différentes valeurs dans les classes, puis on dessine la hauteur des rectangles en fonction du nombre d'élément de la challs. On appelle ça vulgairement un histogramme.
Mais là, on n'a fait que la moitié du travail. On dessine une ligne continue qui passe par les sommets des rectangles de façon que les superficies au-dessus et en-dessous du trait soient égales.
Là, on a presque terminé. On a une courbe en forme de cloche. Il ne reste plus qu'à la ranger soigneusement pour pouvoir la comparer à d'autres courbes construites suivant la même méthode.
Est-ce assez précis ou dois-je rentrer dans plus de détails ?
Tout cela est expliqué en détails dans mon papier. Il est vrai qu'il m'a fallu une dizaine de pages, alors, tu ne voudrais pas que je puisse t'expliquer cela en 5 lignes ?
http://www.dlzlogic.com/aides/Notions_de_probabilite.pdf
avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Léon1789 le Sam 29 Sep - 15:04

Ton impolitesse est admirable.


Dlzlogic a écrit: un ensemble d'observations ou de mesures suivant la même procédure, avec le même protocole, ou dit aussi "de même loi", pour toutes les observations, on obtient une liste de valeurs.
Que faire avec cette liste ? quoi d'autre que d'en calculer des moyennes. On choisi la moyenne arithmétique que l'on appelle µ et la moyenne quadratique que l'on appelle £.

On reporte sur un graphique ces résultats,
quels résultats : des classes d'écarts à la moyenne ? (ce dont tu n'avais pas parlé dans ton message précédent... Sois précis ! ...être dans le flou, c'est plus fort que toi...)

Tu parles bien de l'histogramme des classes des écarts des valeurs à la moyenne X_i - µ qui serait en forme de cloche gaussienne.

Et bien non, c'est faux, cet histogramme n'est pas nécessairement en forme de cloche gaussienne. Mon exemple, comme plein d'autres (que tu oublies bien vite), le prouve.

Ce qui est prouvé (le TCL), c'est que l'histogramme des moyennes arithmétiques µ_j (sur plusieurs séries de mesures) suit une courbe gaussienne.

Tu as toujours confondus l'histogramme des écarts X_i - µ (celui dont tu affirmes qu'il est toujours gaussien, ce qui est faux, depuis des années tout le monde te le dis) et l'histogramme des moyennes µ_j (qui lui est gaussien, c'est le TCL).

Veux-tu un exemple de ce que je dis (TCL) ou continues-tu à affirmer grossièrement (dans le fond et la forme) des choses totalement fausses ?

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Dlzlogic le Sam 29 Sep - 15:23

Bon, très nettement tu cherches à me faire dire quelque-chose que tu pourras traduire comme une contradiction.
Concernant les "l'histogramme des classes d'écart à la moyenne".
D'abord, il ne s'agit que d'une translation. Donc, on peut supprimer les termes "écart à la moyenne" sans changer la signification mathématique.
Ensuite, si l'expérience (répétitive etc.) a été faite suivant des conditions homogènes, l'expression "serait en forme de cloche gaussienne" n'est pas appropriée, elle devrait être "respecte la répartition suivant la loi de Gauss".
Il n'y a aucun conditionnel à utiliser.
La "forme de cloche" est visuelle et pédagogique.
avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Léon1789 le Sam 29 Sep - 15:33

Dlzlogic a écrit:D'abord, il ne s'agit que d'une translation. Donc, on peut supprimer les termes "écart à la moyenne" sans changer la signification mathématique.
là, je suis d'accord.  (C'est toi qui parlais des écarts à la moyenne, je ne faisais que reprendre tes propos.)

Dlzlogic a écrit:Ensuite, si l'expérience (répétitive etc.) a été faite suivant des conditions homogènes, l'expression "serait en forme de cloche gaussienne" n'est pas appropriée, elle devrait être "respecte la répartition suivant la loi de Gauss".
qui respecte cette répartition ? les mesures X_i ? des classes de mesures ? Sois précis ! ...être dans le flou, c'est plus fort que toi..

De toute manière, comme je te l'ai dit, ni les X_i, ni les classes des X_i ne suivent une gaussienne en général. (cf mon exemple).

Ce qui est prouvé (le TCL), c'est que l'histogramme des moyennes arithmétiques µ_j (sur plusieurs séries de mesures) suit une courbe gaussienne.

Je t'ai proposé de comprendre le TCL, mais tu n'y a pas répondu. Tant pis, tu montres que tu préfères rester dans l'ignorance.

Dlzlogic a écrit:La "forme de cloche" est visuelle et pédagogique.    
Ah ok , tu te satisfais d'un effet visuel de courbe en cloche pour conclure que c'est gaussien... Pour un spécialiste, c'est navrant.

Heureusement que les étudiants connaissent bien d'autres types de courbes présentant un cloche (cf les lois que j'ai citées hier par exemple).

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Dlzlogic le Sam 29 Sep - 16:15

Il ne s'agit pas, à la vue d'une courbe, de dire si l'expérience suit la loi normale, la proposition est dans l'autre sens, je la répète :
Si une expérience est faite suivant les conditions que j'ai définies précédemment, alors la répartition des écarts à la moyenne, c'est à dire la répartition des résultats est conforme à la loi de Gauss. Cette notion est tellement fondamentale qu'on a nommé cette loi "loi normale".
On peut parler aussi de la visualisation graphique, de la justification de l'écart-type et de tas d'autres-choses.
La courbe de Gauss est unique. D'autres courbes peuvent lui ressembler, mais ce n'est pas une ressemblance qui peut justifier de les confondre.
La formule de la fonction représentative de la loi de Gauss a été mise au point par Laplace. La démonstration de cette formule figure dans le cours de JJ Levallois et cette partie est issue du cours de Lévy.
Je sais bien que cela est ignoré d'un grand nombre de mathématiciens. Tant que chacun s'occupait de ses problèmes, il n'y avait pas de souci. Les programmes ont changé et maintenant ces notions sont abordées à tous les niveaux et on se contente la plupart du temps d'utiliser des résultats sans trop savoir d'où ça vient. Un test de connaissance est la justification du choix de la moyenne arithmétique. Le simple fait que tu dises "c'est une idée" montre bien que tu ne sais pas pourquoi on a fait un tel choix, et dans quelle mesure on l'a justifié. Je te rappelle que Mathieu Rouaud et l'auteur du cours de l'école du pétrole on insisté sur ce point.
avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Léon1789 le Sam 29 Sep - 17:14

Dlzlogic a écrit:Il ne s'agit pas, à la vue d'une courbe, de dire si l'expérience suit la loi normale, la proposition est dans l'autre sens, je la répète :
Si une expérience est faite suivant les conditions que j'ai définies précédemment, alors la répartition des écarts à la moyenne,
tiens, tu te remets à parler des écarts alors que tu disais << on peut supprimer les termes "écart à la moyenne" sans changer la signification mathématique. >>
Bref, tu changes encore... tu es tellement clair dans tes propos...

Dlzlogic a écrit: c'est à dire la répartition des résultats est conforme à la loi de Gauss. Cette notion est tellement fondamentale qu'on a nommé cette loi "loi normale".
tu n'as pas compris, je le répète, ce ne sont pas les << les écarts à la moyenne >> , mais les moyennes de plusieurs séries qui suivent une loi normale (des moyennes ou des sommes si on ne divise pas).

Dlzlogic a écrit:La courbe de Gauss est unique.
mais oui mais oui, et de même le rectangle est unique...  Sleep Tu es idiot, ou quoi ??? La courbe de Gauss dépend de deux paramètres, lis un cours !

Dlzlogic a écrit:La formule de la fonction représentative de la loi de Gauss a été mise au point par Laplace. La démonstration de cette formule figure dans le cours de JJ Levallois et cette partie est issue du cours de Lévy.
Dans le cours de Levallois, comme je te l'ai dit, c'est la version de De Moivre qui est démontrée... Comprends tu ??

Et dans le cours de Levallois, as-tu compris qu'il étudiait des sommes (comptages pile/face) ? il parle donc de la loi binomiale B(n,1/2) (sans la nommer), pour arriver à la loi normale N(n/2, n/4)
C'est certain que tu n'as rien compris, sinon tu comprendrais de quoi il s'agit...

Dlzlogic a écrit:Je sais bien que cela est ignoré d'un grand nombre de mathématiciens.
C'est totalement idiot : ce théorème est connu depuis plus de 200 ans !!

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Dlzlogic le Sam 29 Sep - 18:58

Léon a écrit:tiens, tu te remets à parler des écarts alors que tu disais << on peut supprimer les termes "écart à la moyenne" sans changer la signification mathématique. >>
Bref, tu changes encore... tu es tellement clair dans tes propos...
NON, je ne change pas. C'est la définition qui me vient à l'esprit par reflex. Bien-sûr, c'est identique, mais il est tout de même bon de rappeler, même si c'est évident que la moyenne a une grande importance dans cette notion. Cela précise qu'il y a une symétrie etc. En plus tout le monde ne connait pas forcément la loi normale. Bref, si je manque de précision dans mon énoncé, tu me le reproches, si j'essaie d'être précis, alors je change de définition.
avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Léon1789 le Sam 29 Sep - 19:31

Dlzlogic a écrit: Cela précise qu'il y a une symétrie etc
une symétrie des X_i par rapport à leur moyenne ? Il y a plein d'expériences qui n'ont pas cette symétrie.

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Dlzlogic le Sam 29 Sep - 19:52

Bon, je te repose la question : que cherches-tu avec tous ces messages qui ne font que contredire ce que j'explique ?
avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Léon1789 le Sam 29 Sep - 20:02

Que cherches-tu avec tous tes messages contenant autant d'erreurs (mathématiques, et autres) ? Pourquoi pars-tu du principe que tous les matheux qui te répondent ont tort et refuses-tu de réfléchir aux exemples qu'on te propose ? Pourquoi te dis-tu spécialiste en proba (depuis 40 ou 50 ans), alors tu reconnais ne pas connaître le vocabulaire usuel, ou encore le nom du TCL depuis peu seulement ? Tu vois bien qu'il y a un souci, non ?

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Dlzlogic le Sam 29 Sep - 22:45

Bon, soyons clair. Dans toutes mes interventions, j'essaye d'expliquer les choses, donner des exemples, bref dire des choses que je justifie par des citations, des simulations et exemples.
Toi, tu te contentes de dire "c'est pas vrai". Tes seuls arguments sont du type "moi je sais", "lis des cours" et quelques fois un contre-exemple vraiment contestable.
Pour simplifier, j'essaye d'expliquer des notions, toi tu me contredis systématiquement, sans le moindre argument mathématique.
Ne serait-ce pas toi qui as un véritable problème ?
J'ajouterai que, contrairement à moi, tu ne réponds jamais aux questions.
Léon a écrit:Que cherches-tu avec tous tes messages contenant autant d'erreurs ...
Tu affirmes que me messages contiennent des erreurs. Tu es très fort pour signaler des erreurs de français alors que tout simplement ce sont des phrases que tu ne comprends pas. S'il y avait des erreurs mathématiques, pourquoi ne les notes-tu pas plutôt que dire simplement "t'y connais rien" ou "tu dis n'importe quoi" ou qu'autres formulations plus ou moins insultantes ?
Tu as bien précisé que tu n'enseignais pas les probabilités et je l'ai vérifié, alors pourquoi cette attitude ?
Tu te retranches souvent derrière ton statut de mathématicien. Que vaut-il vis à vis d'un statut de praticien. Je te rappelle qu'un mathématicien étudie et quelque-fois met au point des méthodes, un praticien produit, éventuellement utilise des méthodes mathématiques, en tout cas il n'est pas seulement abstrait et a généralement une obligation de résultat.
avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Léon1789 le Dim 30 Sep - 8:09

Avé,

Bon, soyons clair. Dans toutes mes interventions, j'essaye de te montrer ce qu'il ne va pas dans tes affirmations, de t'expliquer les choses, donner des exemples, donner des conseils, te propose même de voir comment écrire correctement ce que tu veux dire (et qui est bien connu depuis 200 ans).

Toi, tu te contentes d'affirmer un peu n'importe quoi, sans argument mathématique (tu n'emploies aucun théorème, aucune formule, aucune définition autre que la moyenne arithmétique...). Tes propres références ne sont pas en accord avec ce que tu dis, c'est fort ! Je te le montre par explication de texte ligne à ligne, mais ta mauvaise foi est telle que tu refuses d'essayer de lire...

Pour simplifier, tu connais très mal les notions que tu veux aborder. Tout les matheux te le disent depuis 10 ans. Tu as un véritable problème, non ?

Contrairement à moi, tu ne réponds pas vraiment aux questions, tu fais des diversions... ou tu ignores simplement ce qu'on te dit (par exemple, ma proposition de te montrer ce que le TCL signifie).

Tes messages contiennent des erreurs. Je te les signales pour que tu te corriges et améliores ta compréhension. Mais tu ne comprends rien, tu ne donnes pas suite à ses remarques, tu refuses, tu te crois le spécialiste savant.

Je notes tes erreurs, mais tu méprises toute remarque négatives qu'on te fait. Tu as besoin de te croire le savant incontesté...

Tu inventes des choses sur d'autres personnes, sur moi (concernant mes enseignements par exemple), je t'ai toujours dit que tu te trompes, alors pourquoi ton attitude ?

Tu te retranches souvent derrière ton statut de spécialiste auto proclamé, n'ayant pas suivi de formation mathématique en proba-stats. Que vaut-il vis à vis d'un statut de mathématicien recruté par ses pairs ?

Je te rappelle qu'un mathématicien étudie et quelque-fois met au point  des théorèmes, des méthodes, et donc il connait très bien les notions mathématiques, et ses résultats systématiquement contrôlés par des spécialistes de haut niveau.

Un praticien comme toi veut produire à tout prix, quitte à ne pas tenir compte de la théorie. On s'étonnera que les ponts s'écroulent... Heureusement que les ingénieurs ne sont pas tous comme toi.

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Dlzlogic le Dim 30 Sep - 12:45

Bonjour,
Tu dois être bien énervé, c'est la première fois que je vois autant de fautes d'orthographe.
Par contre, ton texte est clair, tu ne dis rien d'autre que "tu racontes n'importe quoi", "moi, je sais parce que je suis matheux", et comme d'habitude aucune argumentation.
Je répondrai juste à ceci :
Léon a écrit:Toi, tu te contentes d'affirmer un peu n'importe quoi, sans argument mathématique (tu n'emploies aucun théorème, aucune formule, aucune définition autre que la moyenne arithmétique...). Tes propres références ne sont pas en accord avec ce que tu dis, c'est fort ! Je te le montre par explication de texte ligne à ligne, mais ta mauvaise foi est telle que tu refuses d'essayer de lire...
Donc, tu n'as pas lu ou pas compris le cheminement de mes "affirmations".
Quant à mes références citées, il y en a eu quelques unes dont on pourrait parler : le "paradoxe de Bertrand" pour lequel tu as eu besoin d'inverser l'ordre de l'introduction et de la conclusion pour tromper le lecteur ; la vidéo sur le TCL : tu as bien pris soin de l'ignorer purement et simplement ; l'article sur la compensation pendulaire : tu as joué sur l'utilisation des articles (définis ou indéfinis) pour faire écrire par l'auteur le contraire de ce qu'il voulait dire.
Ca, ce sont des preuves de ton attitude dans une discussion à contexte scientifique.
avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Léon1789 le Dim 30 Sep - 13:39

Désolé pour les fautes d'orthographe : tu peux les corriger STP ?  En fait, je passe un minimum de temps à t'écrire, et c'est déjà trop... et pour cause :

Je vois que tu n'as rien compris et retenu des arguments que je t'ai donnés tout au long de la discussion. Par étonnant, tu as laissé de coté toute question qui t'amènerait à réfléchir sur ce que tu dis.

tu essaies encore de dévier de sujet avec le "paradoxe de Bertrand", ce qui confirme ce que je dis de toi (et je ne suis pas le seul...).

tu as eu besoin d'inverser l'ordre de l'introduction et de la conclusion pour tromper le lecteur
pour dire des conneries sur les gens, tu fais preuve d'une imagination débordante : "inverser l'ordre entre intro et conlusion"  bounce
Par copies de pages, je t'ai expliqué ligne à ligne certains passages du chapitre 1 du livre de J.Harthong, ceux dont tu voulais parler... tu donnes là la preuve de ton mépris habituel


Je n'ignore pas le TCL.  Je préfère simplement les textes mathématiques plutôt qu'une vidéo de vulgarisation. Chacun son truc. Si tu n'étais pas à la retraite, je penserais que tu as 10 ou 15 ans et que ta source d'information mathématique serait youtube. Je sais bien que tu n'hésites pas à prendre le Petit Larousse pour y reprendre tes définitions mathématiques... c'est très drôle, mais il y a des limites aux gamineries, tu ne crois pas ? ...toi qui te dis spécialiste !

l'article sur la compensation pendulaire : tu as joué sur l'utilisation des articles (définis ou indéfinis) pour faire écrire par l'auteur le contraire de ce qu'il voulait dire.
pour dire des conneries sur les gens, tu fais preuve d'une imagination débordante : "jouer sur les articles"  bounce
tu donnes là encore la preuve de ton mépris habituel
tu as eu le toupet d'affirmer que l'auteur parlait de la loi normale, alors qu'il est écrit en gros (titre de la section !) et prouvé dans les calculs dans son texte qu'il parle de la "loi de Cauchy".

Et dire que tu prenais ce document pour te justifier : cela confirme ce que je dis de toi

Bref, tes racontars sont la preuve de ce que j'affirme sur ta manière de mener une discussion...
Ils sont la preuves de ton attitude générale et systématique. Cela explique pourquoi tu t'es fait viré de tous les forums de maths...

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calculer la hauteur d'une tour.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum