Intervalle de confiance, le retour.

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Dattier le Jeu 4 Oct - 14:02

Bonjour,
Léon1789 a écrit:bref, après toutes cette discussion à l'opposée des maths, Dattier et Dlzlogic n'ont jamais répondu à deux questions essentielles :
Je continue à penser qu'il faut que tu soignes médicalement ce que tu penses être un problème de maths.

Bonne journée.

Dattier
Admin

Messages : 1325
Date d'inscription : 18/05/2017

http://dattier.yoo7.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Léon1789 le Jeu 4 Oct - 17:39

Dlzlogic a écrit:Cette expression "valeur la plus probable" et écrite dans mon cours
c'est exact.

[quote="Dlzlogic"]tu refuses ma définition, rappelée pas J.H.[quote="Dlzlogic"]
rappelée par J.H. comme valable unique dans le cas uniforme. Je l'ai souligné sur la page.

Dlzlogic a écrit:Mais si tu vois où il fait une impasse ou un raccourci sur l'aspect mathématique, j'aimerais bien que tu le dise.
visiblement, tu ne comprends pas les probas car je viens justement d'expliquer ce que Levallois fait sur le passage que tu as cité.

Dlzlogic a écrit:Je ne savais par que le terme "vraisemblable" était tellement mathématique !
depuis des années, je te parle de la fonction de vraisemblance, du maximum de vraisemblance. Sur le web , on trouve des cours qui en parle.

Dlzlogic a écrit:Ben non, je ne te donnerai pas ce plaisir.
donc aucune réponse mathématique de ta part.
Tu répètes simplement "valeur la plus probable" sans savoir à quoi cela fait référence.
CQFD.

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Léon1789 le Jeu 4 Oct - 17:41

Dlzlogic a écrit:Si j'ai employé l'expression "liste statistique" à propos de ce théorème  j'en suis désolé, parce cela fait appel à d'autres notions plus compliquées.
(...) je suppose que par "variables" il faut comprendre "valeurs prises par une variable" [/quote]
bref, tu n'as pas compris l'énoncé du théorème que tu critiques car tu ne fais aucun lien entre "liste statistique" (ce dont tu parles, de manière désolée) et le théorème (qui est prouvé, donc vraie en théorie des probabilités)
CQFD

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Léon1789 le Jeu 4 Oct - 17:42

Dattier a écrit:Je continue à penser qu'il faut que tu soignes médicalement ce que tu penses être un problème de maths.
donc toi aussi, tu n'as aucune réponse mathématique.
CQFD

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Dattier le Jeu 4 Oct - 20:06

Il n'y a rien de pire qu'un malade qui refuse le soin, je laisse Dlzlogic juge de la situation.

Pour ma part je n'ai rien à ajouter a ceci.

Dattier
Admin

Messages : 1325
Date d'inscription : 18/05/2017

http://dattier.yoo7.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Dlzlogic le Jeu 4 Oct - 21:14

@ Ta méthode de démonstration est assez nouvelle, en tout cas très rarement employée.
Le principe est le suivant : tu sors un vanne, et comme tu détiens la vérité, tu conclues par CQFD.
Un autre, moins sûr de lui, mais plus honnête essayerait de répondre précisément, de développer etc. Par exemple dans l'histoire du Théorème 3, il définirait exactement ce que sont des variables aléatoires, expliquerait comment on peut les obtenir, les exprimer, les visualiser selon la loi binomiale, puis montrerait un résultat, un exemple, éventuellement réalisé par simulation, en justifiant soigneusement que l'outil de simulation convient pour l'expérience.
Bref, un matheux sérieux ne se contenterait pas de dire "Tu as tort, CQFD".
D'ailleurs il y a lieu de préciser que les négations sont assez mal vues dans une démonstration.

@ Dattier, malade ou pas, Léon n'a aucune raison valable pour s'exprimer de cette façon. Personnellement je crois qu'il agit en pleine connaissance de ce qu'il fait et que son but est très clair dans son esprit. En particulier, il se fiche complètement des mathématiques et mon petit doigt me dit qu'il n'y connait pas grand-chose, sauf des formules, des recettes et un catalogue type d'exercices.
avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Léon1789 le Ven 5 Oct - 8:05

Dlzlogic a écrit:Par exemple dans l'histoire du Théorème 3, il définirait exactement ce que sont des variables aléatoires, expliquerait comment on peut les obtenir
lis les définitions et la preuve du théorème, ça pourrait répondre à tes questions ! ...au lieu de d'affirmer simplement que le théorème est faux (en montrant une fois de plus que tu confonds grossièrement fonctions (ie variables aléatoires dont l'auteur parle) et réels (ie les valeurs dont tu parles) ). D'ailleurs il y a lieu de préciser que les négations sont assez mal vues dans une démonstration.

Dlzlogic a écrit:@ Ta méthode de démonstration est assez nouvelle, en tout cas très rarement employée.
pas du tout nouvelle :
- tu pointes un document comme référence (cours de Levallois, livre de J.H, ...) , je t'explique ce qu'il y a écrit, et tu déclares forfait avec des prétextes d'ordre psycho délirant.
- tu pointes un document que tu critiques, je te demande des explications, et tu montres que tu ne comprends pas ce dont tu parles.
- tu pointes un exercice, en proclamant qu'il est simple et que les matheux ne savent pas résoudre, je te demande ta solution et on (sauf toi) voit que c'est totalement faux.

Ce qui vous rassemble, Dattier et Dlzlogic, c'est les divagations extra mathématiques, surtout si c'est pour dire des conneries sur les autres : Dattier n'a pas écrit un seul mot mathématique depuis plusieurs pages, et Dlzlogic ne réponds à aucune question technique, imaginant qu'il fait des maths, sans formule, sans théorème, avec uniquement des mots de la langue française et son interprétation perso bourrée de contre-sens qu'il maintient volontairement et ouvertement...

Continuez à croire au génie incompris, au spécialiste en souffrance de ne pouvoir partager son savoir, (je cite vos propres mots !)... vous me faites rire. Deux comiques pour le prix d'un blog.

PS. Ce qui est moins amusant, c'est quand vous vous lancez dans la diffamation (Dattier, je t'avais signalé des faits, et tu as eu un retour de bâton venant de l'extérieur il y a quelques mois...), ou que l'un de vous déforme les propos des gens (pour se moquer d'eux facilement, sans effort) ou s'attribue leurs écrits (pour se faire valoir).

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Dattier le Ven 5 Oct - 12:57

Bonjour,

Léon1789 a écrit:Ce qui est moins amusant, c'est quand vous vous lancez dans la diffamation (Dattier, je t'avais signalé des faits, et tu as eu un retour de bâton venant de l'extérieur il y a quelques mois...), ou que l'un de vous déforme les propos des gens (pour se moquer d'eux facilement, sans effort) ou s'attribue leurs écrits (pour se faire valoir).

Non, ce n'est pas de la diffamation, mais du mépris, pour des gens méprisables par le mépris qu'il exprime pour ceux qui n'adhère pas à leurs idéologies débiles.

Bonne journée.

Dattier
Admin

Messages : 1325
Date d'inscription : 18/05/2017

http://dattier.yoo7.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Dlzlogic le Ven 5 Oct - 13:46

Bonjour,
Une citation intéressante :
Gérard a écrit: Dans le même cadre statistique que des intervalles de confiance : Les probabilités basées sur l'axiomatique de Kologoroff, théorie qui ne dit rien de ce qu'est une probabilité, seulement comment elle se comporte. Ce qui laisse l'interprétation concrète aux bons soins de l'utilisateur.
Cela devrait donner à réfléchir à tout matheux qui parle de probabilités et/ou de statistique. On en revient toujours aux questions de base : "quels sont les notions fondamentales ?". A lire la plupart des intervenants, c'est justement "l'interprétation concrète aux bons soins de l'utilisateur.". Une preuve, la multiplications du nombre de termes et expressions et absence presque totale de définition de ces termes.
Je tiens à préciser que cette citation provient du sujet ayant servi de source à cette discussion.
avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Léon1789 le Ven 5 Oct - 16:43

Dattier a écrit:Non, ce n'est pas de la diffamation, mais du mépris, pour des gens méprisables par le mépris qu'il exprime pour ceux qui n'adhère pas à leurs idéologies débiles.
ok.
Je partage un peu ton opinion. A mes yeux le nombre de personnes ayant des idéologies débiles est assez restreint, heureusement.

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Léon1789 le Ven 5 Oct - 16:46

Dlzlogic a écrit:A lire la plupart des intervenants, c'est justement "l'interprétation concrète aux bons soins de l'utilisateur."
tu n'as cité qu'une personne (Gérard)... et tu transforme ça en "la plupart des intervenants" ....

Dlzlogic a écrit:Une preuve, la multiplications du nombre de termes et expressions et absence presque totale de définition de ces termes.
Rassure toi, tous les termes sont bien définis !
Donne un exemple de terme en proba qui ne serait pas "défini", je vais te montrer comment en trouver la définition...

Si tu ne comprends pas le terme, prends un livre, c'est dedans, en général dernière le mot "Définition" en gras, avec un numéro (genre Définition 1.23)

La théorie mathématique ne t'attend pas, petit Dlzlogic, cette théorie se développe continuellement. On n'est plus au 18ème siècle, les choses ont avancée depuis, il y a plein de recherche à haut niveau en proba de nos jours.

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Dlzlogic le Ven 5 Oct - 17:19

Léon a écrit: Dlzlogic a écrit:
A lire la plupart des intervenants, c'est justement "l'interprétation concrète aux bons soins de l'utilisateur."

tu n'as cité qu'une personne (Gérard)... et tu transforme ça en "la plupart des intervenants" ....
Comme je l'ai dit, la citation confirme ce que je dis souvent, exemples Bertrand, moyenne etc.

Oh, concernant les définitions, je ne me souviens pas que tu m'en aies donné une. Tu m'as renvoyé, dans le meilleurs des cas, à un article de Wikipéria, c'est ce qui s'appelle "botter en touche". Il est vrai que dans certains cas rares, l'auteur éprouve le besoin de préciser la définition de certain termes qu'il emploie, tout simplement, parce qu'il n'existe pas de définition précise sur laquelle tout le monde est d'accord. L'exemple qui me vient à l'esprit : "biais".

La théorie sur les probabilités est parfaitement claire et connue. Mais toi, tu ne la connais pas. Tu connais quelques recettes, quelques formules et c'est tout.
avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Léon1789 le Ven 5 Oct - 18:20

Dlzlogic a écrit:Comme je l'ai dit, la citation confirme ce que je dis souvent, exemples Bertrand, moyenne etc.
Je ne vois pas le lien avec ce que dit Gérard. Mais bon, passons...


Dlzlogic a écrit:Oh, concernant les définitions, je ne me souviens pas que tu m'en aies donné une.
au mieux, tu as une mémoire de poisson rouge vieillissant,
au pire, tu mens volontairement.

Dlzlogic a écrit: parce qu'il n'existe pas de définition précise sur laquelle tout le monde est d'accord.
tu délires...

Dlzlogic a écrit:L'exemple qui me vient à l'esprit : "biais".
justement, cette définition je te l'ai donnée plusieurs fois ... et je peux encore te la redonner : le biais d'un estimateur est la différence entre l'espérance d'un estimateur et la valeur vraie du paramètre qu'il estime. Autrement dit, c'est l'erreur moyenne de l'estimateur (/!\ erreur algébrique, pas en valeur absolue) . Un estimateur est dit sans biais lorsqu'on son biais est nul.

Tu vois cette définition, en gras, en rouge ? tu sais lire ? ...C'est partout sur le net, wikipédia, cours, etc . Je ne vois pas où est le problème coté maths...

La théorie sur les probabilités est parfaitement claire, connue, et en développement. Mais toi, tu ne connais pas la moindre définition, et tu ne veux pas en connaitre (la preuve avec le biais). Tu connais une seule recette (calcul d'une moyenne, et faire un histogramme trop grossier pour conclure scientifiquement, mais seulement à l'oeil) , aucune formule, aucun théorème (même ceux que tu critiques et dont tu ne comprends pas les notions).

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Dattier le Ven 5 Oct - 19:14

Léon1789 a écrit:A mes yeux le nombre de personnes ayant des idéologies débiles est assez restreint, heureusement.
Une idéologie débile est par définition, une idéologie qui encourage à mépriser les autres (les non tenant de son idéologie).

Dattier
Admin

Messages : 1325
Date d'inscription : 18/05/2017

http://dattier.yoo7.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Léon1789 le Ven 5 Oct - 19:17

hum, personnellement, je pense qu'il y a aussi d'autres causes de débilité pour une idéologie. Mais bon, c'est subjectif.... Quoique, il a des idéologies objectivement débiles.

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Dlzlogic le Ven 5 Oct - 19:39

Bon, concernant la définition de "biais" c'est pas subjectif.
Tu parles de biais d'un estimateur. C'est quoi un estimateur, c'est une méthode ou une valeur ? Jamais eu de réponse.
"Espérance d'un estimateur". Je sais que l'espérance est une vertu mais en math, on n'a rien à faire de la morale.
Tu parle aussi de paramètre. Pour moi, le terme paramètre a un sens très précis. C'est un objet mathématique auquel on attribue une valeur pour effectuer un calcul. Peut-être as-tu une autre définition.
On en déjà à trois termes mal définis pour définir le biais.

Alors, moi, après de nombreuses lectures, voilà ce que je peux comprendre de l'emploi "habituel" de biais.
Le biais est une erreur. Or, il existe deux types d'erreur, les erreurs systématiques et les erreurs accidentelles. Voilà déjà deux façons de comprendre ce terme.
Par ailleurs, on peut lire souvent que l'on parle de biais dans le calcul de l'écart-type et là, la formule à connaitre par cœur, en cas de biais(?) on multiplie le résultat par n/(n-1). Là, comme je l'a déjà dit souvent : c'est une faute si on a divisé par n alors qu'on aurait dû diviser par (n-1).
Concernant l'écart-type, on ne l'estime pas, on le calcule, de préférence sans faire de faute.
Il y a d'autres utilisations du terme "biais". Si tu as des exemples, je peux développer.
avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Léon1789 le Ven 5 Oct - 20:20

Dlzlogic a écrit: C'est quoi un estimateur, c'est une méthode ou une valeur ? Jamais eu de réponse.
bien sûr que tu as eu des réponses, de moi en particulier, mais tu les méprises toujours...

Un estimateur est une fonction (à plusieurs variables 99.99% du temps) qui a pour objectif d'estimer la valeur vraie d'un paramètre : exemple typique la moyenne arithmétique d'une série statistique est un estimateur (sans biais) de l'espérance de le loi de probabilité sous-jacente.


Dlzlogic a écrit:"Espérance d'un estimateur". Je sais que l'espérance est une vertu mais en math, on n'a rien à faire de la morale.
l'humour est une vertu, et tu en as ce soir...
Sérieusement, tu n'as jamais entendu parler d'espérance en proba ?

Dlzlogic a écrit:Tu parle aussi de paramètre. Pour moi, le terme paramètre a un sens très précis. C'est un objet mathématique auquel on attribue une valeur pour effectuer un calcul. Peut-être as-tu une autre définition.
pourquoi ajoute-tu "pour effectuer un calcul" ? dans ce cas, j'aurais dû dire qu'on veut estimer une "caractéristique" d'un objet.
L'espérance de la loi normale est un paramètre de cette loi, une caractéristique de cette loi. Tout est très clair.

Dlzlogic a écrit:On en déjà à trois termes mal définis pour définir le biais.
nuance : tu refuses encore une fois les définitions qui sont très bien assurées. C'est celle que tout le monde utilise... sauf toi.

Dlzlogic a écrit:Alors, moi, après de nombreuses lectures, voilà ce que je peux comprendre de l'emploi "habituel" de biais.
et bien, tu comprends de travers... Le biais n'est pas une erreur. Le biais d'un estimateur est l'erreur moyenne de cet estimateur : c'est marqué partout, dans tous les cours de proba !

Dlzlogic a écrit:on parle de biais dans le calcul de l'écart-type et là, la formule à connaitre par cœur, en cas de biais(?) on multiplie le résultat par n/(n-1).
en effet, l'estimateur naturel de la variance d'une loi de probabilité est biaisé. Et on connait l'erreur moyenne (cela se démontre !), donc on rectifie avec ce facteur n/(n-1) comme tu le dis.

Dlzlogic a écrit: c'est une faute si on a divisé par n alors qu'on aurait dû diviser par (n-1).
il n'y a pas de "faute" en math !! on ne fait pas de morale, ce n'est pas la justice divine...

Dlzlogic a écrit:Concernant l'écart-type, on ne l'estime pas, on le calcule
c'est totalement idiot de dire ça. Pardon , mais c'est objectivement idiot.

Je te l'ai déjà dit souvent : Quand on ne connait pas la loi de probabilité d'un événement, on n'en connait pas non plus l'écart-type (sauf exception).
Avoir une série statistique (et en particulier son écart-type à cette série) permet d'estimer l'écart-type de la loi de probabilité sous-jacente.  C'est ce que tu fais en permanence avec tes calculs ! tu n'as pas donc pas compris ce que tu fais ??

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Dlzlogic le Ven 5 Oct - 20:45

Bon, ces critiques doivent être confirmées par des exemples chiffrés.
La balle est dans ton camps.
A par ça d'après ce que tu dis, maintenant on appelle paramètre un résultat. Tout le monde est-il d'accord avec cette définition.
Systématiquement, dans toutes tes pseudo explications, tu mets la charrue avant les bœufs. Exemple, un estimateur est une fonction, c'est à dire un méthode eo on le corrige par une formule. Tu penses pas qu'il y a un sacré manque de logique et que cela sent la phrase apprise par-cœur.
avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Léon1789 le Ven 5 Oct - 21:07

Dlzlogic a écrit:Bon, ces critiques doivent être confirmées par des exemples chiffrés.
je te donnerai un exemple plus tard : là, je mange...

Dlzlogic a écrit:A par ça d'après ce que tu dis, maintenant on appelle paramètre un résultat.
????
nulle part j'ai dit qu'un paramètre était un résultat !  bon, tu n'as pas compris ça non plus...

Dlzlogic a écrit:Exemple, un estimateur est une fonction, c'est à dire un méthode eo on le corrige par une formule.
un estimateur est une fonction, oui ;
un méthode et on le corrige par une formule : non ! je n'ai jamais dit ça.

Tu penses pas que tu as un sérieux problème de compréhension ?? tu déformes tout ce qu'on te dit, à tel point que cela rend les propos sans aucun sens...

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Dlzlogic le Ven 5 Oct - 21:29

Bon, j'attend avec impatience tes exemples.
J'essaye toujours d'être précis dans mes propos, mais à l'évidence, j'ai des progrès à faire.
avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Léon1789 le Ven 5 Oct - 22:27

Dlzlogic a écrit:Bon, ces critiques doivent être confirmées par des exemples chiffrés.
voilà un exemple :
on veut étudier la loi probabilité L suivie par un athlète de saut en longueur, en particulier connaitre l'espérance E de la loi (pour savoir si l'athlète est doué ou pas) et l'écart-type T (pour apprécier s'il est régulier ou pas). Bref, E et T sont deux caractéristiques (parmi d'autres) de la loi de probabilité L de l'athlète.  Mais tout cela (E, T, et L) est et restera inconnu, nous ne pourrons jamais vraiment connaitre la réalité, c'est trop compliqué.

Cependant on va regarder les sauts que l'athlète a fait lors de ses 15 derniers concours.
Je rappelle que, lors d'un concours, la performance d'un athlète de saut en longueur est donnée par le saut le plus long parmi 5 essais.

Code:

         Essais_Concours[1] := [8.20, 8.26, 7.87, 8.32, 7.79]


                   Performance_Concours[1] := 8.32


         Essais_Concours[2] := [8.06, 7.92, 7.97, 7.71, 7.91]


                   Performance_Concours[2] := 8.06


         Essais_Concours[3] := [8.35, 7.85, 7.65, 8.47, 8.10]


                   Performance_Concours[3] := 8.47


         Essais_Concours[4] := [7.89, 7.61, 7.64, 7.89, 8.11]


                   Performance_Concours[4] := 8.11


         Essais_Concours[5] := [7.51, 7.71, 8.08, 8.49, 8.39]


                   Performance_Concours[5] := 8.49


         Essais_Concours[6] := [8.01, 7.56, 7.82, 7.77, 8.15]


                   Performance_Concours[6] := 8.15


         Essais_Concours[7] := [7.74, 7.80, 8.40, 8.34, 7.92]


                   Performance_Concours[7] := 8.40


         Essais_Concours[8] := [7.76, 8.01, 8.33, 8.46, 7.72]


                   Performance_Concours[8] := 8.46


         Essais_Concours[9] := [7.73, 7.65, 7.74, 8.08, 8.13]


                   Performance_Concours[9] := 8.13


        Essais_Concours[10] := [7.71, 7.86, 8.34, 8.17, 8.42]


                   Performance_Concours[10] := 8.42


        Essais_Concours[11] := [8.10, 8.33, 7.52, 7.66, 8.25]


                   Performance_Concours[11] := 8.33


        Essais_Concours[12] := [8.00, 7.73, 8.05, 8.28, 8.44]


                   Performance_Concours[12] := 8.44


        Essais_Concours[13] := [7.74, 7.53, 7.76, 8.25, 7.89]


                   Performance_Concours[13] := 8.25


        Essais_Concours[14] := [7.73, 8.24, 8.49, 7.51, 7.82]


                   Performance_Concours[14] := 8.49


        Essais_Concours[15] := [8.21, 7.56, 7.58, 8.47, 7.50]


                   Performance_Concours[15] := 8.47

A la vue des 15 Performance_Concours, que peut-on dire de E et T ?

On calcule la moyenne de la série des 15 Performance_Concours : m ~ 8.33
On calcule l'écart-type corrigé (car division pas /14) de la série des 15 Performance_Concours :  s ~ 0.154

Question : est-ce qu'on a assurément E = 8.23 et T = 0.154 ?  non.

pourquoi a-t-on calculé 8.23 ? que dire de 8.23 par rapport à E ?

pourquoi a-t-on calculé 0.154 ? que dire de 0.154 par rapport à T ?


Dernière édition par Léon1789 le Ven 5 Oct - 23:20, édité 1 fois

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Dlzlogic le Ven 5 Oct - 23:00

Bon, on a parlé de l'écart-type et du biais qui peut exister lors de son calcul.
Cela me rappelle une réaction de Sylviel qui comme on sait est X et auteur d'un thèse que je n'ai pas pu lire, probablement parce qu'elle détient des secrets "défense".
Donc Sylviel m'a expliqué que dans certains cas, on préférait utiliser l'écart type "avec biais", plutôt que de corriger le biais. J'avoue que sur le moment je n'ai pas compris cette phrase, mais puisqu'on parle de ce sujet autant expliquer de quoi il s'agit.
Il est évident que la valeur de l'écart-type est plus grande si on fait la correction, laquelle ne correspond pas à un choix mais à une simple rigueur de calcul en mathématique.
Donc je maintiens et je confirme que le calcul de l'écart-type est calculé avec une formule précise et mathématiquement incontestable. Il n'est en aucun cas de biais de préférence d'optimisation ou quoi d'autre plus ou moins pédagogique, philosophique ou quoi que ce soit d'autre qui ne soit strictement mathématique.
Bonne soirée.
avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Léon1789 le Ven 5 Oct - 23:08

Dlzlogic a écrit:Donc je maintiens et je confirme que le calcul de l'écart-type est calculé avec une formule précise et mathématiquement incontestable. Il n'est en aucun cas de biais de préférence d'optimisation ou quoi d'autre plus ou moins pédagogique, philosophique ou quoi que ce soit d'autre qui ne soit strictement mathématique.    .
donc tu confirmes que tu tiens à rester dans l'incompréhension des calculs que tu fais...  c'est ahurissant, mais pas étonnant, tu as toujours été comme ça.

Au lieu d'affirmer un peu n'importa quoi, bref ta vision personnelle et pauvre des proba-stats, tu ferais mieux de te cultiver un peu :
https://www.google.fr/search?q=%22biais+d%27un+estimateur%22&oq=%22biais+d%27un+estimateur%22

___ en attendant demain pour voir comment tu réponds à mes deux questions Smile


Dernière édition par Léon1789 le Ven 5 Oct - 23:17, édité 2 fois

Léon1789

Messages : 399
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Dlzlogic le Ven 5 Oct - 23:13

Bon, j'ai lu tes question j'essayerai d'y répondre de façon précise demain.
avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Dlzlogic le Ven 5 Oct - 23:51

Code:
        Essais_Concours[1] := [8.20, 8.26, 7.87, 8.32, 7.79]
                  Performance_Concours[1] := 8.32
        Essais_Concours[2] := [8.06, 7.92, 7.97, 7.71, 7.91]
                  Performance_Concours[2] := 8.06
Bon, je suis un peu surpris que l'on examine les performances d'athlète avec des formules mathématiques. Bref;
Pour être honnête, je regarde tes données et je dis ce que j'en pense. Ensuite je regarderai tes question.
Concours 1
Nombre de valeurs = 5 valeur minimale =7.79 valeur maximale=8.32
Rapport Emq/Ema = 1.05 Théorique = 1.25
Nombre = 5 Moyenne = 8.09 emq=0.24 ep=0.16
Concours 1
Nombre de valeurs = 5 valeur minimale =7.71 valeur maximale=8.06
Rapport Emq/Ema = 1.39 Théorique = 1.25
Nombre = 5 Moyenne = 7.91 emq=0.13 ep=0.09
Moi, je dirais qu'il est plus régulier dans le concours 2 mais mois performant. Ce que l'on peut traduire comme "plus de technique et moins de puissance".
Pour l'instant, je n'ai pas vu le rapport avec les probabilités.
Donc je vais lire tes questions.

Bon, pardon, je viens de voir que le fichier était énorme. Je renonce. Les probabilités concernent les évènement aléatoires. Le petit jeu qui consiste à appliquer ces méthodes aux performances sportives ne me concerne pas. Si tu aimes jouer à cela, c'est ton droit. Mais il vaudrait mieux que tu commences par assimiler les notions élémentaires des probabilités.
Avant de faire des calculs sur les gens il est indispensable de savoir comprendre les calculs sur les évènements. T'as du boulot !



avatar
Dlzlogic

Messages : 2107
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervalle de confiance, le retour.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum