Le choix en science !

Aller en bas

Le choix en science !

Message par Dattier le Dim 29 Avr - 11:47

Salut,

http://forums.futura-sciences.com/definitions-questions-reponses/819865-qr-mesurer-l-altitude-une-planete-n-a-d-eau.html

je mets ici ma réponse, car je pense que la discussion là-bas va tourner cours alors je la continuerais ici :

Salut,

Citation :
Ce dernier est plus précis que l'ellipsoïde et se définit comme la surface équipotentielle du champ de pesanteur.

Je me permet de mettre en évidence le mot oublié et au combien important de cette citation : choix
En effet on peut choisir un champ de pesanteur plus moins important, ce qui a pour conséquent de changer la géoïde.

La science est fait de choix, et là ou je ne suis pas d'accord c'est qu'on essaie de les vendre aux grands publique comme des évidences, des nécessités logiques, alors que non il y a bel et bien un choix ! ! !

Par exemple le sens des aiguilles d'une montre est le résultat d'un choix, en effet il y en a 2 possibles (qui détermine le sens du cercle trigonométrique en math)...

Bonne journée.

Dattier
Admin

Messages : 757
Date d'inscription : 18/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://dattier.yoo7.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choix en science !

Message par Dattier le Dim 29 Avr - 13:31


Dattier
Admin

Messages : 757
Date d'inscription : 18/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://dattier.yoo7.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choix en science !

Message par Dlzlogic le Dim 29 Avr - 14:49

Bonjour Dattier,
Tu as bien raison, cet article sur le niveau zéro est ridicule, mais il faut bien que les journaliste gagne leur vie. Seulement, c'est dommage que ce genre d'article paraisse dans Futura.
En France, pendant longtemps, le niveau 0 a été défini comme étant le niveau moyen de la mer dans le "Vieux Port" de Marseille.
En Allemagne la définition du 0 était différente.
Pour un certain nombre de pays, le niveau 0 est défini de façon précise, mais il faudrait que j'ouvre des bouquins pour la préciser.
Il se trouve que pour certains pays, "on" ne connait pas la définition et les écarts peuvent aller jusqu'à 400 mètres.
Donc, pour te répondre, il n'y a que les hyper-spécialistes, dont je ne suis pas, pour répondre à cette question.
Pour mémoire, la définition du niveau 0 en France a changé dans les années 1970. Les différences pouvaient aller jusqu'à 35 cm, ce qui a quelque-fois causé des problèmes.

Depuis une dizaine d'années, on a des satellites qui permettent des mesures relativement précises et relativement indépendantes de toute anomalie terrestre, par exemple une zone de densité différente, on peut obtenir des mesures relativement fiables. Mais tout ça est tout de même très compliqué et je ne suis pas compétent.

Concernant les choix en sciences, je pense qu'ils résultent de décisions anciennes. A titre d'exemple, le méridien de Greenwich, origine adoptée par tout le monde, eh bien suite à des mesures plus modernes et plus précises, on a constaté qu'il n'était pas exactement là.
Autre exemple : la définition du mètre. C'était d'abord la dix millionnième partie du quart du méridien terrestre, puis la longueur du mètre étalon déposé au pavillon de Breteuil à Sèvres, puis une formule à partir d'une longueur d'onde, maintenant, je ne sais pas.
Autre exemple, la température qui n'est pas une quantité mesurable, en France on à choisi la température de fonte et d'ébullition de l'eau, les Anglais, je sais par et il y a aussi une définition de température absolue.

Bon dimanche.


Dlzlogic

Messages : 1233
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choix en science !

Message par Dlzlogic le Dim 29 Avr - 22:07

Bonsoir, j'ai relu un peu les interventions.
Le géoïde est une surface parfaitement définie dans sa définition mais très mal connue dans sa réalité.
Jusqu'il y a une vingtaine d'années toutes les observations se faisaient par rapport au géoïde, pour la simple raison que la seule référence utilisable était la verticale.
Puis il y a eu la gravimétrie. (Vu que le temps passe vite, ça doit faire au moins trente ans).
L'ellipsoïde, il y en a beaucoup, est une définition mathématique de la forme de la terre. Ce n'est pas une surface de référence en matière d'observation ou de mesure mais une surface théorique de calcul.
Je sais que tout cela est bien compliqué, la seule chose qui me parait important est d'éviter de raconter n'importe quoi sur un forum scientifique, vulgarisation ou pas.

Concernant les choix en science, dans le cas présent de la définition du niveau zéro, le choix du zéro est sans grande importance, ce qui est important, c'est le choix des méthodes de mesure et de calcul. Et ça c'est pas si simple. Naturellement, tous les calculs sont basés sur les notions de probabilités et on voit en lisant les interventions sur les forums que ce sont des méthodes vigoureusement refusées par la plupart des matheux. On se situe dans deux mondes complètement différents.

Bonne nuit.

Dlzlogic

Messages : 1233
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choix en science !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum