A propos de l'hypothèse nulle

Aller en bas

A propos de l'hypothèse nulle

Message par Dlzlogic le Dim 15 Avr - 14:49

Bonjour,
On peut lire un certain nombre d'exercices où il est question de test de l'hypothèse nulle (H0).
C'est un bon exercice de calcul et un bon exercice de raisonnement.
La définition de Wikipédia me parait claire :
En statistiques et en économétrie, l'hypothèse nulle est une hypothèse postulant l'égalité entre des paramètres statistiques (généralement, la moyenne ou la variance) de deux échantillons dont elle fait l’hypothèse qu'ils sont pris sur des populations équivalentes. Elle est toujours testée contre une hypothèse alternative qui postule soit la différence des données (test bilatéral dans ce cas), soit une inégalité (plus petit que ou plus grand que) entre les données (test unilatéral).
On pourrait discuter sur la pertinence du qualificatif "égalité", en effet, sauf de rares cas, les valeurs obtenues sont de nombres réels pour lesquels il n'est pas possible d'obtenir l'égalité. C'est peut-être la raison pour laquelle, il est précisé une certaine probabilité, bien souvent 95%.

Cet article explique très clairement ce dont il s'agit :
http://www.pifo.uvsq.fr/epideao/esp/chap_2/seuil_de_signification__rejet_de_lhypothse_nulle.html
Ce qui complique la compréhension de ce test est l'abondance du négations dans les explications. C'est peut-être la cause des incompréhensions et des questions posées par les étudiants.

J'ajouterai à titre personnel que la limite fixée a priori et souvent 5% me parait assez subjectif. En d'autres termes, si on fait le test, c'est pour en tirer une conclusion. Or cette limite est arbitraire, alors que la conclusion sera ferme. Cette logique me gène un peu, d'autant que la décision inverse n'est pas forcément vraie.
avatar
Dlzlogic

Messages : 1630
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum