Pourquoi ? ... Parceque ...

Aller en bas

Pourquoi ? ... Parceque ...

Message par Dlzlogic le Jeu 28 Sep - 15:11

Bonjour,
Il y a eu un sujet amusant : http://forums.futura-sciences.com/science-ludique-science-samusant/801532-a.html
En fait c'est un sujet fondamental.
Un individu A pose une question à un individu B.
Supposons que A soit un jeune enfant et B un adulte. Plusieurs possibilités
1- A pose une question simple, parce qu'il voudrait savoir, qu'il ne comprend pas, qu'il est à l'age où tout l'intéresse etc. L'individu B doit trouver une réponse à la mesure de la compréhension de A et qui est une réponse valable. Par exemple A et B sont dans le train qui s'arrête à une gare. Pourquoi il s'arrête ? Bonne réponse : pour laisser monter et descendre des voyageurs. La réponse donnée "parce qu'il y a une gare" n'est pas bonne puisqu'elle provoque une autre question.
2- La question posée par A est trop difficile et la réponse dépasse le niveau de compréhension de A. Dans ce cas B doit trouver une réponse "pas fausse" mais incomplète qui satisfera A.

Prenons le cas où A et B sont des adultes, mais B sait que le vraie réponse est trop compliquée pour que A la comprenne. Cette situation est généralement difficile et seul le niveau de confiance permet de résoudre cette difficulté.

Dernier cas, et là on est en plein dans le contexte d'un forum de mathématique : A cherche à comprendre et il est censé en avoir les capacités, B Veut donner une réponse et il estime pouvoir le faire, alors toute réponse du type "moi je sais" ou "c'est vrai parce que [contre-exemple] est à bannir. En effet dans le contexte mathématique toute affirmation doit suivre le schéma Théorie/Postulat/Démonstration ou Contexte/Prérequis/Explication. Bien-sur, je ne me place pas dans le cas des forums dont la spécialité est d'aider les étudiants, c'est à dire de se substituer aux professeurs.
avatar
Dlzlogic

Messages : 1711
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ? ... Parceque ...

Message par nuage: le Jeu 28 Sep - 23:59

Juste une remarque pour rire.
Un contre-exemple prouve qu'une proposition est fausse. Et en aucun cas qu'une proposition est vraie.

En tous cas le message ci-dessus un bel exemple de « raisonnement Dzlogic ».

Et montre que le « raisonnement Dzlogic » n'a aucun rapport avec la logique sous quelque forme que ce soit.

nuage:

Messages : 118
Date d'inscription : 20/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ? ... Parceque ...

Message par Dlzlogic le Ven 29 Sep - 11:13

Bien vu pour l'utilisation du contre-exemple. Il m'aurait fallu rajouter une forme négative alors, j'ai préféré laisser en l'état.
Nuage a écrit:En tous cas le message ci-dessus un bel exemple de « raisonnement Dzlogic ».
Oui, pourquoi pas, je l'assume et dans tous les cas n'importe quel raisonnement est préférable à "pas de raisonnement du tout", ce qu'on voit trop souvent.
Un raisonnement peut être contredit, contrairement à une affirmation.
avatar
Dlzlogic

Messages : 1711
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ? ... Parceque ...

Message par Dlzlogic le Ven 29 Sep - 13:56

@ Nuage,
Juste un petit complément à la notion de raisonnement et de logique.
Grâce à l'étude de certains matheux on sait que l'assertion "1+1=3 ==> 1+1=2" est vraie.
Dans le même ordre d'idée Olivier Garet dans son livre "Probabilités et processus stochastiques" ISBN 978-2-9559583-0-8 écrit à la page 5 le Théorème 3 qui est faux puisqu'il affirme quelque-chose d'irréalisable.
On est face à une nouvelle mathématique, probablement vraie pour leurs auteurs, mais qui ne correspond pas à grand-chose dans le monde réel.

[HS]Pour mémoire, O.G. affirme que l'on "peut faire vivre une suite de variables indépendantes suivant une loi uniforme sur [0, 1].". En effet ce théorème dit le contraire du TCL. [/HS]

Un contre-exemple ne prouve rien, en particulier pas qu'une proposition est fausse. Il montre seulement que les hypothèses de la proposition sont incomplètes, mais il est vrai qu'elles peuvent être tellement incomplètes que la proposition n'a plus de sens.

Dans ce genre de discussion (raisonnement et logique), je ne peux pas m'empêcher de citer le "paradoxe" de Bertrand. Si étant donné la description d'une expérience simple et précise, il pouvait y avoir plusieurs solutions toutes aussi valables et justifiées, alors les mathématiques n'auraient plus de sens. Tiens, j'ai trouvé un contre-exemple à la justification des mathématiques !
avatar
Dlzlogic

Messages : 1711
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ? ... Parceque ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum