Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par leon1789 le Jeu 14 Sep - 21:37

Dlzlogic a écrit:Oh oui, des application du TCL, j'en connais des tas, mais ce que je voudrais c'est que me donnes un exemple précis et détaillé avec sa structure :
Hypothèse : Soit ...
Alors, d'après le TCL ça, ça et ça,
Alors :  ...
C'est facile de citer "sondage" etc... je voudrais un exemple précis et détaillé.
pourquoi je le ferai ? d'une part, tu ne lis pas ce que j'écris, et d'autre part, c'est partout sur le Web, c'est hyper connu !

par exemple : http://www.math.univ-toulouse.fr/~rau/retro%20stat%20inf/c3.pdf

Si tu lis vraiment ce document, tu y retrouveras plein de choses que je t'ai racontées :
en particulier la page 41, qui est la dernière page du chapitre "Théorème central limite", juste avant les applications ...
et en page 53 , les estimations (ici lors d'une élection) avec intervalles de confiance...


Mais de toute façon, du haut de ta grandeur de spécialiste,  tu méprises toutes ces références :
[*]http://dattier.yoo7.com/t130p50-une-question-simple-en-probabilite#1300
il y a bien longtemps que les liens, articles de wiki et autres doc ne constituent en rien une justification valable.
avatar
leon1789

Messages : 1063
Date d'inscription : 11/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par Dlzlogic le Jeu 14 Sep - 22:33

Bon, je constate que certains cours ont une approche approximative du TCL, toi, tu n'en a aucune idée, sinon, tu serais trop content de me donner un exemple pour me prouver mon ignorance. T'es vraiment un guignol.
avatar
Dlzlogic

Messages : 1431
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par leon1789 le Jeu 14 Sep - 22:42

Dlzlogic a écrit:Bon, je constate que certains cours ont une approche approximative du TCL,
alors que toi, tu sais parfaitement ...  ben oui, puisque tu répètes en permance :
<< je sais des choses ignorées des meilleurs matheux. >> cheers
http://dattier.yoo7.com/t125p50-intervension-bizarre-a-propos-de-la-loi-normale#1101

<< les meilleurs mathématiciens le comprennent de travers ou ne le comprennent pas du tout. >>


Dlzlogic a écrit: toi, tu n'en a aucune idée, sinon, tu serais trop content de me donner un exemple pour me prouver mon ignorance. 
Tu prouves à chacune de tes phrases mathématiques que tu es un ignorant assez complet en proba-stats (même en géométrie , cf Pythagore au-dessus !).
Encore une preuve de ta bêtise :
Dlzlogic a écrit:
Léon a écrit: certains sondages par exemple (nombre fini de candidats à une élection ; efficacité d'un médicament, ...)
Il ne s'agit pas de probabilités

Je ne prends pas le temps, car je sais que tu ne lis pas ce qu'on t'explique ... tu te contentes de mépriser simplement les exemples, les références, les preuves, les simulations, tout ce qu'on te propose !!

La preuve (parmi d'autres), j'ai commencé à t'expliquer ce qu'est un intervalle de confiance, ici :
http://dattier.yoo7.com/t83p25-etude-de-la-duree-de-vie-d-un-kiwi#466
(C'est précisément le plus simple de ces intervalles de confiance qui est repris dans le document pdf ci-dessus pour l'application à l'estimation... mais bon, tu ne le sais pas, tu n'as pas lu !)

Mais tu n'as pas tardé à montrer ta nullité crasse : << Oh que c'est beau ! >>
http://dattier.yoo7.com/t83p25-etude-de-la-duree-de-vie-d-un-kiwi#468

<< Désolé, mais calculer une formule ne me passionne pas vraiment, disons que j'ai confiance en ceux qui le font. >>
http://dattier.yoo7.com/t83p50-etude-de-la-duree-de-vie-d-un-kiwi#518


Bref, dès qu'il y a un poil de maths, tu abandonnes lâchement !
D'ailleurs, c'est bien simple, tu n'as jamais écrit une seule formule, un seul symbole mathématique quand il s'agit de proba : tu fais du blabla de comptoir du commerce. Alors pourquoi je t'expliquerais ce que tu tiens à ignorer ???


Dlzlogic a écrit:T'es vraiment un guignol.  
tu m'amuses santa
encore une fois, face à un
ignorant (il suffit de lire tes propos remplis de contre sens mathématiques, voire d'absurdités),
borné (refusant obstinément de considérer ce qu'on te dit),
vaniteux délirant (tu répètes tous les jours savoir davantage de maths que les meilleurs matheux),
agressif (à traiter tout le monde d'incapable),
lâche (tu caches tes fameuses preuves, tu agis par MP ou par forum distant pour t'en prendre à quelqu'un)
menteur (ci-dessus par exemple),
malhonnête (s'appropriant les écrits des autres contre leur gré),
emmerdeur dissimulé ( tu ouvres des discussions sous des titres trompeurs, juste pour t'en prendre à quelqu'un),
je n'ai aucun devoir à travailler !
avatar
leon1789

Messages : 1063
Date d'inscription : 11/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par Dlzlogic le Ven 15 Sep - 12:23

Bonjour Léon,
Léon a écrit:Alors pourquoi je t'expliquerais ce que tu tiens à ignorer ???
Je ne sais pas si tu comprends ce qui se passe sur les forums ou pas.
Je ne t'ai certainement jamais demandé de m'expliquer quoi que ce soit. Ce qui se passe depuis des années est simple, voila le schéma
1- suite à je ne sais quel évènement, en général une question je réponds après avoir soigneusement attendu que les ténors aient donné LA réponse, alors je donne mon avis.
2- Tu interviens en disant "C'EST PAS VRAI" avec toute sorte de baratin complètement HS.
3- Je te demande d'expliquer, de donner des exemples etc. non pas pour mon information personnelle, d'abord je suis assez grand pour lire ce que je peux trouver et dans ces cas là, c'est moi qui apporte la réponse, donc sauf erreur de frappe ou équivalent, je suis sûr de ce que j'écris.
Si je te demande cela, et j'ai finis par y arriver avec ta simulation, parce que toi tu commences ta vie professionnelle, donc, tu as tout à apprendre. Donc, cela vaut, théoriquement, le coup d'y passer du temps, alors que pour moi, mon activité professionnelle est derrière moi.
En fait c'est assez amusant, un très grand nombre de phrases que tu m'envoies à la figure, c'est moi qui aurais pu les écrire, par exemple "Alors pourquoi je t'expliquerais ce que tu tiens à ignorer ???" Tu ne cherches rien à expliquer, la seule chose que tu saches dire c'est "c'est pas vrai". Il se trouve que c'est moi qui cherche à t'expliquer des notions que tu ignores. J'avais cru y arriver, mais tu te dénie.
En gros, les maths, tu t'en fiches, c'est juste la bagarre que tu cherches.
avatar
Dlzlogic

Messages : 1431
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par leon1789 le Ven 15 Sep - 13:06

Bonjour
Dlzlogic a écrit:Je ne t'ai certainement jamais demandé de m'expliquer quoi que ce soit.
en effet, tu n'as jamais demandé... ici, pas plus tard qu'hier par exemple !
Dlzlogic a écrit: je voudrais c'est que me donnes un exemple précis et détaillé avec sa structure [s'agissant du TCL]
ou, dans la discussion sur les intervalles de confiance que j'ai évoquée  : http://dattier.yoo7.com/t83p25-etude-de-la-duree-de-vie-d-un-kiwi#460
Dlzlogic a écrit:Peux-tu me donner les définitions officielles de l'intervalle de confiance et de l'intervalle de fluctuation, s'il te plait.
ou encore
Dlzlogic a écrit:3- Je te demande d'expliquer, de donner des exemples etc. non pas pour mon information personnelle,
mais tu demandes quand même... Sleep

Dlzlogic a écrit:Si je te demande cela, et j'ai finis par y arriver avec ta simulation, parce que toi tu commences ta vie professionnelle, donc, tu as tout à apprendre.
je commence ma vie professionnelle ?!... mort de rire...  Encore une affirmation fausse, mais tu n'es pas à ça près, vu leur nombre.

Dlzlogic a écrit: mon activité professionnelle est derrière moi.
oui, ça c'est vrai.

Dlzlogic a écrit:Tu ne cherches rien à expliquer,
Evidemment... Je te donne des références (sur le web et dans tes livres : JH , Levallois), mais tu ne comprends pas le contenu ! Tu refuses d'essayer de comprendre, tant pis

Au-dessus, je t'ai donné un lien sur un fichier pdf... l'as-tu lu ? as-tu trouvé des réponses à tes questions sur l'application du TCL (estimation dans un sondage) ??

Dlzlogic a écrit:. Il se trouve que c'est moi qui cherche à t'expliquer des notions que tu ignores.
des notions avec une fausse définition, comme celle du terme "probabilité"  cheers

Là aussi, je t'ai donné plusieurs références pour te montrer la définition de ce terme, mais ta réaction débile a été :
Dlzlogic a écrit:Concernant la définition, bien sûr je maintiens cette définition.
Preuve que tu es totalement hermétique aux probabilités (dont tu te crois spécialiste, meilleurs que les mathématiciens).


Tu dis courir le 100 mètres plus vite que Usain Bolt ... alors que tu es cul-de-jatte en réalité ! Mais dans ta tête, tu te fais un grand cinéma : << ouais , je suis le plus fort... >>

Dlzlogic a écrit:
En gros, les maths, tu t'en fiches, c'est juste la bagarre que tu cherches.    

je te retourne cette phrase, car dans cette discussion http://dattier.yoo7.com/t137-question-concernant-l-ecart-type#1341
au titre <<  Question concernant l'écart-type >>,
tu ne parles même pas d'écart-type dans tes premiers messages, pas de question de maths,
c'est uniquement pour balancer des conneries sur les gens (moi en particulier) !
A l'évidence, tu utilises ce forum pour cela.
avatar
leon1789

Messages : 1063
Date d'inscription : 11/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par Dlzlogic le Ven 15 Sep - 13:12

@ Léon, de quoi tu parles, de savoir si le soleil a des chances de se lever demain, ou de la probabilité que le soleil cache la Lune, ça ferait une jolie éclipse !
avatar
Dlzlogic

Messages : 1431
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par leon1789 le Ven 15 Sep - 13:14

Je te réponds, c'est tout.
(toi qui dis qu'on te répond jamais  Basketball )
avatar
leon1789

Messages : 1063
Date d'inscription : 11/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par nuage: le Dim 24 Sep - 23:04

Dzlogic a écrit:D'abord LA définition de la probabilité EST le quotient du nombre de cas favorables et du nombre de cas possible.

Je trouve cette définition intéressante.

Elle soulève bien entendu un certain nombre de questions qui devraient particulièrement intéresser Dzlogic.

En particulier : comment peut-on justifier, dans ce cadre, l'existence de loi continue comme la loi normale ?

Disons que X suit une loi normale centrée réduite ( on trouve  la fonction de répartition de X dans des tables ad hoc ).

Quel est le nombre de cas possibles ?
Quel est le nombre de cas favorable si on veut calculer la probabilité pour que X soit entre 0 et 1 ?
Quel est le nombre de cas favorable si on veut calculer la probabilité pour que X soit entre 1 et 2 ?

Comme les tables donnent deux résultats différents pour les deux probabilités ci-dessus, est ce que l'on peut dire qu'il y a plus de nombres entre 0 et 1 qu'entre 1 et 2 ?

Et que devient cette conclusion si on considère une variable aléatoire suivant une loi normale de moyenne 1 et d'écart-type 1 ?

Et je pose une question subsidiaire : en supposant qu'il soit possible que Dzlogic fasse une erreur, quelle est la probabilité pour qu'il le reconnaisse ?
ma réponse:
Je pense que cette probabilité est très voisine de 0.
Et si je calcule le nombre de cas où Dzlogic a reconnu une erreur divisé par le nombre de ses messages, je trouve exactement 0.

Ce qui entraîne deux cas possibles
    -- Dzlogic ne se trompe jamais, ce qui le place très au dessus du reste de l'humanité,
    -- Dzlogic ne reconnais jamais ses erreurs.

nuage:

Messages : 108
Date d'inscription : 20/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par Dlzlogic le Dim 24 Sep - 23:20

@ Nuage,
Cette définition de la probabilité est LA définition. C'est pas moi qui l'ai écrite.
Quand on parle de rapport de deux nombres, rien n'impose que ces deux nombres soient des entiers.
Je ne vois pas très bien le conflit avec la loi normale. Cette expression "loi continue comme la loi normale" est amusante puisque le TCL précise que toute expérience [...] suit la loi normale.
Les questions que tu poses sont du type exercice qui n'ont pas grand rapport avec les préoccupations et utilisation des probabilités, sauf bien sûr pour générer des exercices.
Oh, les table de répartition sont parfaitement claires, il n'y a aucun doute là dessus.
Je sais bien que tu parles d'exercices scolaires, moi, je parle d'utilisation de ces notions dans le monde réel. Evidemment on ne parle pas de la même chose.
Ce qui est vraiment gênant est que tu te limites à des notion lycéennes.
avatar
Dlzlogic

Messages : 1431
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par Dlzlogic le Dim 24 Sep - 23:51

Nuage a écrit: Ce qui entraîne deux cas possibles
-- Dzlogic ne se trompe jamais, ce qui le place très au dessus du reste de l'humanité,
-- Dzlogic ne reconnais jamais ses erreurs.
C'est très marrant ce que tu dis. Comme tout le monde, il m'arrive de me tromper, mais comme j'en ai tellement honte je m'empresse de rectifier.
D'autre part, tu ne peux pas imaginer qu'on puisse savoir des choses que tu ne connais pas, tu as vraiment très peu d'imagination, ou bien tu te places au-dessus du reste de l'humanité. Je penche pour la seconde hypothèse.
avatar
Dlzlogic

Messages : 1431
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par nuage: le Lun 25 Sep - 0:21

Je laisse tomber.
Si tu es incapable de comprendre qu'une loi normale ne relève pas du schéma « nombre de cas favorables/ nombre de cas total » c'est que tu es encore plus incompétent que je l'imaginais.

Mais, juste pour rire, peux-tu répondre aux questions que je posai plus haut ?

Et par répondre je n'entends pas changer de sujet.

nuage:

Messages : 108
Date d'inscription : 20/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par leon1789 le Lun 25 Sep - 7:32

Bonjour
Dlzlogic a écrit:C'est très marrant ce que tu dis. Comme tout le monde, il m'arrive de me tromper, mais comme j'en ai tellement honte je m'empresse de rectifier.
Deux exemples :  

1/ Trois ans pour reconnaître que tu t'étais trompé sur ton exercice de stock (avec une erreur évidente signalée plusieurs fois par plusieurs personnes sur plusieurs forums).

2/ il y a 3 jours : http://dattier.yoo7.com/t138-redressement-de-photo#1628
Dlzlogic a écrit:sauf erreur de ma part, la transformation dont il parle (l'homographie) n'a besoin que de trois points.
je rectifie :
leon1789 a écrit: une homographie dans le plan projectif est donnée par
X' = ( aX + bY + c ) / ( gX + hY + i )
Y' = ( dX + eY + f ) / ( gX + hY + i )
où les X,Y, X', Y' désignent les coordonnées des points avant et après transformation.
Il y a essentiellement 8 coefficients à calculer (le neuvième étant "libre"), il faut donc 4 points pour définir l' homographie (8 / 2 = 4)
Réponse immédiate de Dlzlogic :
Dlzlogic a écrit:Quand on sait pas de quoi on parle, on se tait.

<< comme j'en ai tellement honte je m'empresse de .... >> Sleep
avatar
leon1789

Messages : 1063
Date d'inscription : 11/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par Dlzlogic le Lun 25 Sep - 10:57

@ Nuage,
Très difficiles tes questions !!
Q1 a écrit:Quel est le nombre de cas possibles ?
Si par exemple, il s'agit d'une longueur, on peut dire que c'est l'unité de mesure ou plutôt le nombre de divisions discernables par l'oeil.
Si c'est une aire rectangulaire, c'est le produit du nombre de division en longueur par celui en largeur.
Q2 a écrit:Quel est le nombre de cas favorable si on veut calculer la probabilité pour que X soit entre 0 et 1 ?
On veut calculer la probabilité de quoi ? 0 et 1, c'est quoi ? X c'est quoi ? Sinon, voir la réponse à Q1.
Q3 a écrit:Quel est le nombre de cas favorable si on veut calculer la probabilité pour que X soit entre 1 et 2 ?
Même réponse que pour Q2.

J'ai bon, ou ce sont des questions pièges ?
Si c'était pour me démontrer par un contre-exemple que la définition de "probabilité" n'est par le rapport de deux nombres, c'est loupé.
Vu les questions, soit tu confonds "probabilités" et "proportions", soit tu ignores qu'on peut faire le rapport de deux nombres réels (ie "non entiers"), soit, plus vraisemblablement, pour les deux motifs.

Nuage a écrit:Si tu es incapable de comprendre qu'une loi normale ne relève pas du schéma « nombre de cas favorables/ nombre de cas total » c'est que tu es encore plus incompétent que je l'imaginais.
Oh, moi je suis vieux jeu, pour moi la loi normale, représentée par la courbe de Gauss, est la répartition des écarts à la moyenne pour toute expérience de même loi, pourvu que le nombre d'épreuves soit suffisamment grand.
Et pour toi, c'est quoi la loi normale ?
Et c'est quoi la définition de "probabilité" ?
Il n'est bien sûr pas utile de me parler des axiomes de K. Les proportions sur les ensembles et tous les exercices qu'on peut en tirer pour la plus grande joie de professeurs, ne me concernent pas. Je ne veux parler que des probabilités, c'est à dire celles utilisées par ceux qui en ont besoin.
Il ne faut par oublier que le terme "probabilité" et la théorie correspondante sont étroitement liés à la notion de hasard. Et surtout, évite de me répondre "quel hasard, il faut préciser ?".

avatar
Dlzlogic

Messages : 1431
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par Dlzlogic le Lun 25 Sep - 11:05

@ Léon,
Léon a écrit:2/ il y a 3 jours : http://dattier.yoo7.com/t138-redressement-de-photo#1628

Dlzlogic a écrit:
sauf erreur de ma part, la transformation dont il parle (l'homographie) n'a besoin que de trois points.
C'est vrai je me suis trompé. Je pense que c'est suite à une discussion où 3 points suffisaient à GBZM puisqu'il s'agissait d'un rectangle. Je n'ai pas creusé le sujet plus que ça.
Toi tu aimes une chose : me contredire systématiquement et sans raison valable.
avatar
Dlzlogic

Messages : 1431
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par Dlzlogic le Mar 26 Sep - 10:26

Bonjour Nuage,
Tu m'as demandé de répondre à tes questions, je l'ai fait, alors la moindre des choses est que tu me donner ton avis.
Le sujet d'outre forum que j'ai évoqué ici http://dattier.yoo7.com/t147-internalle-de-fluctuation continue à passionner les enseignants.
Pour la première fois, j'ai pu lire :
Merci. Ton premier graphique montre donc que le « théorème » du secondaire sur le sujet est faux. Ça craint !
Ce n'est peut-être pas le plus grave sur les programmes du secondaire mais c'est tout de même flippant...
Pour moi, c'est pas très grave, pour la simple raison que les élèves l'oublieront très vite et s'il ont à traiter ce type de problème ils s'y mettront assez vite.
Pour moi, ce qui est flippant, c'est le nombre d'enseignants à tous les niveaux qui n'en ont pas conscience.
Pour être précis, si je fais un tirage aléatoire de même loi, quelle qu'elle soit, alors j'obtiendrai une répartition normale, c'est à dire avec la répartition que j'ai citée souvent, en prenant ep=2/3emq on a les fréquences 25%, 16% 7% et 2% et 0.35% sont au-delà de 4 ep, ce qui vaut à peu près 3 écarts-types.
avatar
Dlzlogic

Messages : 1431
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par nuage: le Mar 26 Sep - 22:04

Bonsoir Dzlogic.
J'ai la nette impression que tu n'as pas pris la peine de lire mes questions, voire même que tu n'as pas d'essayé de comprendre ce que tu écrivis:
Dzlogic a écrit:D'abord LA définition de la probabilité EST le quotient du nombre de cas favorables et du nombre de cas possible.
On prend une loi normale et, suivant des procédures que tu connais ( je crois ) on calcule la probabilité de tomber dans un certain intervalle, disons [0;1] à titre d'exemple.
Si on a une loi normale centrée réduite, celle que l'on trouve dans les tables usuelles, on lit que cette probabilité est environ 0,3413.
Si on prend une loi normale de moyenne 2 et d'écart-type 1 un calcul niveau lycée montre que, toujours suivant les mêmes tables, la probabilité de tomber dans l'intervalle [0;1] est 0,1559.

Je repose donc ma question : est-ce que la longueur de l'intervalle [0;1] a changé ?
Pour prendre en compte ta réponse, y a-t-il moins de divisions perceptibles à l’œil ?

nuage:

Messages : 108
Date d'inscription : 20/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par Dlzlogic le Mar 26 Sep - 22:33

Bonsoir,
D'abord, l'expression "on prend une loi normale" n'a pas de sens. Ce que l'on pourrait dire, on fait une expérience quelconque, il y a un nombre (réel) de cas possible et un nombre (réel) de cas favorable. La probabilité de tomber sur un cas favorable est le rapport des deux nombres.
J'ai vraiment du mal à comprendre la liaison que tu fais entre l'intervalle [0;1] et 0.3413 (environ !).
Tu oublies tout simplement que les probabilités concernent le monde réel.
Quelle que soit le mode de l'expérience la répartition des résultats sera TOUJOURS (dans le monde réel) conforme à la loi normale.
J'ai l'impression que dans ton exemple, tu mets la conclusion avant l'hypothèse.
L'hypothèse est : une expérience quelconque.
La conclusion est : la répartition des écarts à la moyenne est normale.

Pour amener les élèves à comprendre ce qu'est la loi normale, on fait tendre les intervalles, c'est à dire les divisions, vers l'infiniment petit. La démonstration en elle-même dépasse les capacités de la majorité, moi y compris, par contre, il est indispensable de comprendre, à partir d'un certain niveau, ce que dit le TCL. Autrefois, dans Wiki, l'énoncé était très clair et sans incompréhension possible. Dommage qu'il ait été change. Actuellement il ne veut plus rien dire et il est incompréhensible.
avatar
Dlzlogic

Messages : 1431
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par nuage: le Mar 26 Sep - 22:45

Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
On est sur un forum de mathématiques, les citations doivent être mises entre guillemet ou très discrètement. (La modération)

nuage:

Messages : 108
Date d'inscription : 20/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par Dlzlogic le Mer 27 Sep - 10:35

Bonjour Nuage,
Je reprends ton message :
Nuage a écrit:On prend une loi normale et, suivant des procédures que tu connais ( je crois ) on calcule la probabilité de tomber dans un certain intervalle, disons [0;1] à titre d'exemple.
Si on a une loi normale centrée réduite, celle que l'on trouve dans les tables usuelles, on lit que cette probabilité est environ 0,3413.
Si on prend une loi normale de moyenne 2 et d'écart-type 1 un calcul niveau lycée montre que, toujours suivant les mêmes tables, la probabilité de tomber dans l'intervalle [0;1] est 0,1559.
Moi, je le traduirais comme ça :
Si on considère la loi normale centrée réduite, on sait (cf tables de répartition) que 34.13% des valeurs sont comprises entre 0 et 1 écart-type.
Si on considère une expérience normale de moyenne 2 et d'écart-type 1, alors, calculons le pourcentage de valeurs entre 0 et 1. On fait une translation de 2 écart-type pour pouvoir utiliser les tables de répartition et on voit que le pourcentage de valeurs entre -2 écart-type et -1 écart-type est 15.59% .
Je ne sais pas ce qu'on apprend aux lycéens, mais je ne vois pas où est le problème.
avatar
Dlzlogic

Messages : 1431
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par nuage: le Jeu 28 Sep - 23:21

Dlzlogic a écrit:@ Nuage,
Très difficiles tes questions !!
Q1 a écrit:Quel est le nombre de cas possibles ?
Si par exemple, il s'agit d'une longueur, on peut dire que c'est l'unité de mesure ou plutôt le nombre de divisions discernables par l'oeil.
Si c'est une aire rectangulaire, c'est le produit du nombre de division en longueur par celui en largeur.
Q2 a écrit:Quel est le nombre de cas favorable si on veut calculer la probabilité pour que X soit entre 0 et 1 ?
On veut calculer la probabilité de quoi ? 0 et 1, c'est quoi ? X c'est quoi ? Sinon, voir la réponse à Q1.
Q3 a écrit:Quel est le nombre de cas favorable si on veut calculer la probabilité pour que X soit entre 1 et 2 ?
Même réponse que pour Q2.

J'ai bon, ou ce sont des questions pièges ?
Si c'était pour me démontrer par un contre-exemple que la définition de "probabilité" n'est par le rapport de deux nombres, c'est loupé.
Vu les questions, soit tu confonds "probabilités" et "proportions", soit tu ignores qu'on peut faire le rapport de deux nombres réels (ie "non entiers"), soit, plus vraisemblablement, pour les deux motifs.  

Nuage a écrit:Si tu es incapable de comprendre qu'une loi normale ne relève pas du schéma « nombre de cas favorables/ nombre de cas total » c'est que tu es encore plus incompétent que je l'imaginais.
Oh, moi je suis vieux jeu, pour moi la loi normale, représentée par la courbe de Gauss, est la répartition des écarts à la moyenne pour toute expérience de même loi, pourvu que le nombre d'épreuves soit suffisamment grand.
Et pour toi, c'est quoi la loi normale ?
Et c'est quoi la définition de "probabilité" ?
Il n'est bien sûr pas utile de me parler des axiomes de K. Les proportions sur les ensembles et tous les exercices qu'on peut en tirer pour la plus grande joie de professeurs, ne me concernent pas. Je ne veux parler que des probabilités, c'est à dire celles utilisées par ceux qui en ont besoin.
Il ne faut par oublier que le terme "probabilité" et la théorie correspondante sont étroitement liés à la notion de hasard. Et surtout, évite de me répondre "quel hasard, il faut préciser ?".  

De fait je me demande comment tu rends compatible le message ci-dessus avec les réponses, justes à mon avis, que tu viens de donner.

nuage:

Messages : 108
Date d'inscription : 20/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par Dlzlogic le Ven 29 Sep - 10:29

Bonjour,
Voilà mon opinion.
La théorie des probabilité est simple dans ses définitions mais difficile à comprendre. Il y a une progression logique
1- le postulat de la moyenne
2- la loi des grands nombres
3- la loi normale.
Rien d'autre !
Mais on est venu rajouter des trucs, par exemple la loi binomiale qui est une approche dans la théorie, de la même façon que l'inégalité fondamentale de Bienaymé.
Donc au niveau lycée on s'est arrêté là. C'est une erreur, parce que ce sont des notions seulement théoriques et non applicables. Or l'étude des probabilités ne se justifie que parce que c'est applicable et qu'on a inventé la théorie pour cela. Pour donner une comparaison, on n'aurait pas inventé les tables de multiplication si ce n'était pas pour les appliquer.
"Parmi" les lois il y a la loi normale. Léon m'a dit une foi, "le ne sais pas pourquoi on l'enseigne, sauf que la somme de deux lois normales est une loi normale".
C'est vraiment prendre le problème par le mauvais bout. Je pense que si tu lis mon papier "Notions de probabilités" tu comprendras comment je rends compatible tout cela.
avatar
Dlzlogic

Messages : 1431
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par nuage: le Dim 1 Oct - 17:22

@ Dzlogic.
Si tu regardais un peu l'histoire des mathématiques tu saurais que la loi normale a été introduite par Laplace comme limite de lois binomiales, et par Gauss comme loi des erreurs.
Et j'ai lu ton papier. Il est nul.

Mais je constate que, comme d'habitude, tu changes de sujet quand tu ne sais pas répondre.

nuage:

Messages : 108
Date d'inscription : 20/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par Dlzlogic le Dim 1 Oct - 17:44

Bonjour Nuage,
Nuage a écrit:@ Dzlogic.
Si tu regardais un peu l'histoire des mathématiques tu saurais que la loi normale a été introduite par Laplace comme limite de lois binomiales, et par Gauss comme loi des erreurs.
Ou ai-je dit le contraire ?
Concernant la loi normale comme limite de la loi binomiale, sauf si je me suis mal exprimé, c'est exactement ce que j'ai dit, concernant la loi des erreurs, il me semble que je suis bien placé pour le savoir.

Nuage a écrit:Et j'ai lu ton papier. Il est nul.
C'est ton doit le plus strict de dire qu'il est nul. Par contre, si tu veux qu'on te croit, il vaudrait mieux être plus précis sur ce que tu lui reproches.

Nuage a écrit:Mais je constate que, comme d'habitude, tu changes de sujet quand tu ne sais pas répondre.
Je suppose que tu fais allusion à cette question ?
Nuage a écrit:De fait je me demande comment tu rends compatible le message ci-dessus avec les réponses, justes à mon avis, que tu viens de donner.
Alors, si oui, j'ai effectivement cherché à comprendre la question. Si j'ai répondu à côté, soit je ne l'ai pas comprise, soit elle est mal exposée, mais en aucun cas je n'ai cherché à changer de sujet.
Par contre, toi tu te contentes de ne pas répondre, au moins c'est plus clair.
Par exemple, il y a une phrase qui comportait 3 termes à expliquer "estimateur sans biais d'une espérance".
Ou bien, pourquoi parle-t-on d'un écart-type ? type de quoi ?
avatar
Dlzlogic

Messages : 1431
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par Dlzlogic le Dim 1 Oct - 21:51

@ Nuage,
Je modifie un peu et complète mon message précédent.
J'ai écrit que "tu avais le droit de dire que mon papier était nul". En c'est une formule de politesse. Tu as le droit de dire que tu n'aimes pas, sans donner de raison. Si tu dis que c'est faux, il est indispensable de donner des précisions.
Si tu dis que c'est nul, il faut préciser les raisons qui te permettent de juger globalement un texte d'une dizaine de pages, comportant une annexe faite par Léon et qui vaut justification des pages précédentes. C'est à dire quelle est ta qualité qui te permet d'avoir un tel jugement sans nuance ?
Je pense que peu de gens oseraient dire qu'un papier d'une dizaine de pages, lu et approuvé par d'autres, soit nul. Alors, qui es-tu ?
avatar
Dlzlogic

Messages : 1431
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Probabilité que le soleil se lève le lendemain ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum