Raisonner par l'impossible

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Raisonner par l'impossible

Message par Dattier le Jeu 13 Déc - 12:28

Salut,

Le problème du syllogisme c'est que tout le monde ne le comprend pas, quand on le met sous forme d'un impossible, cela devient plus simple à comprendre.

Par exemple :
1/ il n'y a pas d'être humain immortel
2/Socrate est un homme
3/Donc Sorcate n'est pas immortel

Je vais developper avec des exemples de maths.

Cordialement.

Dattier
Admin

Messages : 1463
Date d'inscription : 18/05/2017

http://dattier.yoo7.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raisonner par l'impossible

Message par Dlzlogic le Ven 14 Déc - 17:49

Bonjour,
Je ne crois pas me tromper en disant que l'on a inventé les maths uniquement parce qu'on en avait besoin.
Plus tard, il y a des gens qui ont trouvé très amusant de faire des thèses et d'inventer de nouveaux concepts.
C'est très intéressant, mais il me semble que avant d'inventer des choses nouvelles, il faut commencer par connaitre et comprendre les notions élémentaires.
A titre d'exemple on trace une corde au hasard sur un cercle. Quelle est la probabilité qu'elle soit plus petite que le côté du triangle équilatéral inscrit. L'énoncé est parfaitement clair et parfaitement complet, c'est à dire qu'il n'y a qu'une seule réponse. Il y a quelques décennies, cet énoncé était proposé à titre humoristique. Il ne serait venu à personne de répondre "l'énoncé est incomplet". Maintenant, c'est la doctrine mathématique la seule acceptée (sauf naturellement par quelques-uns qui réfléchissent un peu plus loin que le bout de leur nez).
Bonne journée.
avatar
Dlzlogic

Messages : 2302
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raisonner par l'impossible

Message par Dattier le Sam 15 Déc - 8:35

Bonjour,

Je suis d'accord, les maths (en temps que profession) n'ont un intêret que pour leurs applications, mais on peut également faire des maths en amateurs, sans chercher des applications pratiques, comme d'autres jouent au echecs.

Bonne journée.

Dattier
Admin

Messages : 1463
Date d'inscription : 18/05/2017

http://dattier.yoo7.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raisonner par l'impossible

Message par Dlzlogic le Sam 15 Déc - 14:52

Bonjour Dattier,
Là, je suis parfaitement d'accord.
Je voulais parler des Mathématiques, avec un grand 'M'.
En fait, en mathématiques, tout va bien lorsqu'on parle et qu'on étudie des choses abstraites et à partir de définitions précises, puis de démonstrations rigoureuses.
Par exemple, les opérations arithmétiques, pas de soucis, c'est clair pour tout le monde.
Par contre : soit l'énoncé "une équipe de 3 maçons construit un mur en 1 semaine (35 heures). Combien de temps faut-il à 100 maçons pour construire ce mur ?".
Pour le mathématicien, c'est facile. Pour l'élève de classe primaire qui apprend les maths, s'il ne fait pas de faute de calcul, il aura bon. Pour le chef d'entreprise, c'est une autre histoire.
Cet exemple très simple a été donné au premier cours de physique en 2nd, quand j'étais au lycée.
Certains matheux que nous connaissons et qui font profession de matheux enseignants, devraient s'en souvenir.

Concernant le maths pour le plaisir, aucun problème, ce n'était pas ma préoccupation.

Pour faire une petite extension, après avoir beaucoup lu tout ce que je pouvais trouver à propos de Kolmogorov, je reste persuadé que son axiomatique n'avait pour but que de garder une position confortable, étant donné le contexte politique qu'il supportait. Il se trouve que certains matheux étaient bien trop contents de trouver une source d'exercices les plus abstraits possibles, Lévy avait beau protester, quelle importance !
Quand j'étais étudiant, on savait que ces notions (concernant les probabilités) était peu connues. Maintenant, c'est au programme très tôt, je n'y peux rien.

J'ai rencontré le même type d'incompréhension pour des notions beaucoup plus faciles : la géométrie euclidienne. Là il s'agissait de transformation dans le plan (translation, homothétie, rotation).
Avant d'étudier les grandes théories, les professeurs devraient posséder parfaitement les notions élémentaires.
Exemple pratique : gbzm connait très bien la géométrie projective, mais il est incapable (ou il ne veut pas) de comprendre que le redressement de façade se résout en géométrie euclidienne. M. Bruno Ingrao, professeur et modérateur le soutient dans cette ignorance.

Bonne journée.
avatar
Dlzlogic

Messages : 2302
Date d'inscription : 04/07/2017
Age : 74
Localisation : Proville

http://www.dlzlogic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raisonner par l'impossible

Message par Dattier le Sam 15 Déc - 15:18

Bonjour,

Dlzlogic a écrit:Exemple pratique : gbzm connait très bien la géométrie projective, mais il est incapable (ou il ne veut pas) de comprendre que le redressement de façade se résout en géométrie euclidienne. M. Bruno Ingrao, professeur et modérateur le soutient dans cette ignorance. 
Merci de ne plus mettre en cause des personnes qui ne sont pas sur ce forum.

Si tu veux régler tes comptes avec eux, je te donne leurs pages perso, pour leurs parler directement :

https://perso.univ-rennes1.fr/michel.coste/

pour Ingrao, je suis sûr que tu ne dois manquer de ressources pour trouver, comme tu n'aimes pas être mis en cause, ne le fait pas pour les autres, d'autant qu'il ne te répondrons pas ici.

Merci

Dattier
Admin

Messages : 1463
Date d'inscription : 18/05/2017

http://dattier.yoo7.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raisonner par l'impossible

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum